Ces 4 méthodes sont miraculeuses pour éliminer les glaires et les mucosités

Ces 4 méthodes sont miraculeuses pour éliminer les glaires et les mucosités

Les meilleures méthodes pour vous aider cet hiver : le mucus est directement lié aux rhumes et aux grippes. Cependant, ils sont importants pour le corps humain et sont toujours présents, mais pas dans la même quantité.

« Le mucus recouvre les surfaces humides du corps, comme les poumons, les sinus, la bouche, l’estomac et les intestins. Même les yeux sont recouverts d’une fine couche de mucus. Il sert de lubrifiant pour empêcher les tissus de se dessécher. C’est aussi une ligne de défense », expliquent les National Institutes of Health américains.

Ceci est très important, car de nombreuses bactéries ne pénètrent pas dans l’organisme grâce au mucus. « Les bactéries se posent sur la surface recouverte de mucus des poumons et sont piégées. Puis des petits poils appelés cils commencent à travailler. Ils poussent le mucus vers le haut et hors des poumons avec toutes les bactéries, virus et poussières piégés », ajoutent les spécialistes.

Ces méthodes aident à éliminer le mucus.

Cependant, lorsque vous avez un rhume ou la grippe, il est normal de voir plus de mucus que d’habitude. Il est important de consulter un médecin pour un traitement approprié et pour éviter les complications de santé. Le site Mejor con Salud explique plusieurs méthodes naturelles qui peuvent aider à combattre les glaires et le mucus. Avant de les faire, il est conseillé de consulter un médecin.

  • Gargariser : se gargariser avec de l’eau chaude et une petite cuillère de sel pendant plusieurs minutes, plusieurs fois par jour, pour améliorer les résultats.
  • Vapeur d’eau : il s’agit d’une alternative populaire pour les gens, car la vapeur aide à expulser facilement le mucus. « En plus de l’eau chaude, on peut utiliser des plantes médicinales aux effets expectorants et mucolytiques, comme la menthe, l’eucalyptus, l’origan, la sauge, le thym et le romarin. Les plantes peuvent être inhalées sous forme d’huiles essentielles dans des vapeurs d’eau ou dans un humidificateur », recommande Mejor con Salud.

Comment faire ?

  1. Portez l’eau à ébullition.
  2. Soyez très prudent lorsque vous effectuez la procédure. Placez le pot sur une table.
  3. Rapprochez votre visage un peu plus près pour avoir la vapeur.
  4. Mettez une serviette sur votre tête.
  5. Inhalez la vapeur pendant 10 minutes, plusieurs fois par jour.

Le site Medical News Today, spécialisé dans la santé, indique également deux méthodes qui peuvent être utilisées pour éliminer les glaires :

  • Bain chaud : prendre un bain chaud peut aider à éliminer le mucus. Il est important que l’eau atteigne le visage pour réduire la pression des sinus.
  • Spray nasal salin : ce type de produit peut être acheté en pharmacie sans ordonnance. Medical News Today recommande de choisir des sprays stériles qui ne contiennent que du chlorure de sodium. Il est important d’utiliser de l’eau stérile lors du rinçage.

La grippe est une affection très courante chez les personnes, surtout lorsque l’endroit où elles vivent se trouve en saison des pluies. Selon la Mayo Clinic, une organisation à but non lucratif de pratique clinique, d’éducation et de recherche, « Au début, la grippe peut ressembler à un simple rhume avec un écoulement nasal, des éternuements et un mal de gorge. Mais les rhumes apparaissent généralement lentement, alors que la grippe a tendance à apparaître soudainement. Et si un rhume peut être gênant, on se sent généralement beaucoup plus mal avec la grippe ».

Les signes et symptômes courants de la grippe sont les suivants :

  • Fièvre.
  • Douleurs musculaires.
  • Frissons et transpiration.
  • Maux de tête.
  • Toux persistante ou sèche.
  • Essoufflement.
  • Fatigue et faiblesse.
  • Nez qui coule ou qui se bouche.
  • Mal de gorge.
  • Douleur aux yeux.
  • Vomissements et diarrhée, mais cela est plus fréquent chez les enfants que chez les adultes.

Espérons que certaines de ces méthodes fonctionneront pour vous.

Julia Margot

A la base, chargée de communication côté édition, j'ai déjà une expérience de l'écriture et de l'imagerie. Curieuse, je m'intéresse depuis toujours aux médias, à l'actualité et à la culture au sens large. Alors lier mon amour des mots à mes goûts pour le journalisme était une obligation !